Catégories

visa
tel
 

Le vignoble de Bourgogne, Bourgogne viticole

Présentation générale

Le vignoble bourguignon couvre 25 000 hectares et s’étale sur trois départements :
l’Yonne où naissent les grands chablis, les vins de l’Auxerrois et du Tonnerrois ;
la Côte d’Or, célèbre pour ses grands vins rouges et blancs de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune ;
la Saône et Loire enfin où se succèdent du Nord au Sud la Côte chalonnaise et le Mâconnais.
Bourgogne vignoble
Au total, la région produit 1,3 million d’hectolitres : 58 % en blancs (cépage principal : chardonnay) et 42 % en rouge (cépage principal : pinot noir).

Les appellations bourguignonnes sont très hiérarchisées :
à la base, les appellations régionales (Bourgogne)
et sous-régionales (Bourgogne Côte chalonnaise…) ;
au dessus les appellations communales (Nuits-Saint-Georges, Pommard…) ;
puis les premiers crus
et enfin au sommet, les grands crus.

L’Yonne : région de Chablis, productrice de grands vins blancs à base de chardonnay. Typicité apportée par des conditions climatiques rudes (fréquentes gelées printanières) et un terroir de marnes kimméridgiennes. Sept climats classés Grand Cru , plus de quarante premiers crus et une multitude de chablis et petit chablis. Autres appellations de l’Yonne : Épineuil, Irancy (rouges de pinot noir friands et fruités) ; Saint-Bris le Vineux : vins blancs vifs et très fruités de sauvignon. Bourgogne-Vézelay et Bourgogne-Côte Saint-Jacques

La Côte de Nuits : débute aux portes sud de Dijon par Marsannay et se termine à Corgoloin, peu avant Beaune.. AOC communales : Marsannay, Fixin, Gevrey-Chambertin, Morey Saint-Denis, Chambolle-Musigny, Vougeot, Vosne-Romanée et Nuits Saint-Georges. La Côte de Nuits compte 24 Grands Crus, tous rouges. Ici le pinot noir est roi, avec 99% des surfaces.

La Côte de Beaune : prolongement méridional de la Côte de Nuits. Nombreuses appellations communales : Ladoix-Serrigny, Pernand-Vergelesses, Aloxe Corton, Savigny-les-Beaune, Chorey-les Beaune, Beaune, Pommard, Volnay, Monthelie, Saint-Romain, Auxey-Duresses, Meursault, Puligny-Montrachet, Chassagne-Montrachet,Saint-Aubin, Santenay, Maranges. Vins rouges dominants, mais îlot de blancs entre Meursault et Saint-Aubin. La Côte de Beaune compte 7 Grands Crus dont 6 blancs et un rouge (Corton).

Les Hautes Côtes : occupent les collines de l’arrière côte. En raison de leur altitude, ces deux AOC (Hautes Côtes de Nuits et de Beaune) produisent des rouges et des blancs plus légers et plus vifs.

La Côte chalonnaise : prolongement de la Côte de Beaune. 4 AOC communales : Rully, Mercurey, Givry et Montagny (cette dernière ne produisant que des blancs), dont les premiers crus sont quelquefois remarquables. A noter aussi : Bourgogne Bouzeron (vin blanc cépage aligoté).

Le Mâconnais : au sud de la Bourgogne. La partie nord est réservée aux appellations « sous-régionales » (Mâcon, Mâcon Supérieur, Mâcon-Villages) agrémentées de quelques communales : Mâcon-Loché, Mâcon-Clessé, Mâcon-Viré, Mâcon-Prissé et depuis peu Mâcon-Fuissé. Au sud se trouvent les appellations phares : Saint-Véran et Pouilly-Fuissé, Pouilly-Vinzelles et Pouilly-Loché. Au delà de l’appellation Saint-Véran, les sols argilo-calcaires font peu à peu place aux terrains granitiques du Haut-Beaujolais.

Types de vins

les rouges vont du bourgogne générique souple et parfumé au grand cru de longue garde, la caractéristique du pinot noir bourguignon étant la qualité de ses arômes de fruits rouges (cerise, framboise…) et une grande finesse d’expression ;

Les blancs sont un peu dans le même cas, simples et délicieusement parfumés (aligoté, bourgogne chardonnay, petit-chablis…) ou gras, longs, complexes et extrêmement évolutifs (Chablis Grand Cru, Meursault, Puligny-Montrachet…) ;

Les rosés : rares (Marsannay) ;

Vins effervescents : Crémant de Bourgogne.

cave en Bourgogne

Les accords Mets-Vins

Apéritif

kir (crème de cassis de Dijon plus aligoté) ou un crémant de Bourgogne servis avec des gougères tièdes, sortes de couronnes de pâte à choux au fromage.

Vins rouges

Sur les appellations régionales ou sous-régionales (bourgogne rouge, hautes côtes de beaune ou de nuits…) : viandes blanches ou jambon bourguignon ;
Avec les appellations villages et a fortiori sur les premiers crus et grands crus : viandes rouges, gibiers, viandes en sauce (coq au vin, bœuf bourguignon…)

Vins blancs

Chablis : andouillette ;
Rully ou Montagny : escargots ;
Meursault, puligny montrachet : volaille de Bresse à la crème, coquilles Saint-Jacques…
Grand Cru blanc de la Côte de Beaune : écrevisses à la nage…

VN:F [1.9.15_1155]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Le vignoble de Bourgogne, Bourgogne viticole, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Termes de recherches :

  • DIFFERENCE ENTRE GRANDS CRUS ET PREMIERS CRUS BOURGOGNE
  • Cave à vins bourgogne
  • chardonnay nuiton beaunos explication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous êtes ici :