Catégories

visa
tel
 

Alliances mets vins : les règles de base

Les boissons et les aliments solides composent traditionnellement le repas, les unes aidant la digestion des autres. La boisson accompagne donc les aliments dans les comportements alimentaires de l’homme. Selon sa culture, l’homme choisit ses aliments et ses boissons. Le vin est un complément de nourriture.

L’alliance des vins et des mets est assez complexe et, même s’il y a des règles à respecter, il ne faut en aucun cas considérer qu’il s’agit d’un code intangible.

Mieux s’adapter à la clientèle qui à midi est pressée (vin léger, par petites quantités) et qui, au contraire, le soir désire se détendre (service moins rapide avec des vins qui se marient avec le repas, dans un bon ordre).
accord mets vins

Respecter les goûts personnels du client même s’il demande du vin rouge avec un poisson. On peut lui faire remarquer (le faire sans risque de vexer le client) mais en aucun cas il ne faut refuser.

Conseiller les vins suivant les mets en respectant :
- la qualité des convives, leur nombre,
- le type de repas (on ne sert pas les mêmes vins dans un grand dîner ou dans un repas d’affaire),
-la saison,
- le prix des menus.

Le vin ne doit pas être pris entre les repas. L’effet est brutal et l’alcool passe immédiatement dans le sang. Au milieu du repas, il reste dans l’estomac avec la nourriture. Les effets sont donc atténués et l’on peut profiter des bienfaits du vin.

Pour plus d’informations sur les accords mets et vins vous pouvez suivre nos cours d’oenologie à Paris ou en province.

VN:F [1.9.15_1155]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous êtes ici :